Chaloupe

Communiqué de presse

Pollution de l’Aulne : la CLCV du Finistère porte plainte
et demande que des mesures efficaces soient prises

Le 17 août dernier, le débordement d’une cuve de digestat près de Châteaulin a provoqué la pollution de l’Aulne et conduit l’exploitant, dans la nuit du 18 au 19 août, à mettre à l’arrêt son usine de production d’eau de Coatigrac’h. La CLCV, au nom des consommateurs du département, juge totalement inacceptable et inexcusable cette pollution qui affecte l’eau potable de 50 communes du Finistère représentant une population de 180 000 personnes. Association agréée pour la défense des consommateurs, elle dénonce le préjudice subi par les usagers et l’atteinte portée au milieu aquatique. En conséquence, elle a porté plainte contre X auprès du procureur de la République en application des articles L 216-6 et L 432-2 du code de l’environnement.
La CLCV ajoute que les consommateurs ne comprendraient pas que les coupables de cette pollution ne soient pas poursuivis et lourdement sanctionnés. Elle demande que des mesures draconiennes soient prises par l’exploitant pour garantir la sécurité absolue de l’eau potable, alors que le réchauffement climatique fragilise dangereusement la ressource en eau. Il faudra désormais qu’à l’occasion des enquêtes publiques, les études des risques engendrés pour les cours d’eau par les unités de méthanisation et autres entités industrielles soient à la hauteur des enjeux requis par l’urgence climatique.
Enfin, la CLCV invite les consommateurs à conserver leurs factures de bouteilles d'eau pour se faire rembourser par le gestionnaire.

Lettre adressée au procureur de la République de Quimper le 22 août 2020

Monsieur le procureur,

Le 17 août dernier, le débordement d’une cuve de digestat près de Châteaulin a provoqué la pollution de l’Aulne et conduit l’exploitant, dans la nuit du 18 au 19 août, à mettre à l’arrêt son usine de production d’eau de Coatigrac’h. A la suite de cet accident, un arrêté préfectoral a dû restreindre l’usage de l’eau potable dans 50 communes du Sud Finistère représentant une population de 180 000 personnes.
Association agréée pour la défense des consommateurs, la CLCV du Finistère constate et déplore le préjudice subi par les usagers et l’atteinte portée au milieu aquatique.
En conséquence, nous vous adressons la présente plainte contre X en application des articles L 216-6 et L 432-2 du code de l’environnement.
Compte tenu de l’ampleur de la pollution, les consommateurs ne comprendraient pas que le pollueur ne soit pas poursuivi et sanctionné.
Dans l’attente de votre décision, nous vous prions d’agréer, Monsieur le procureur, l’assurance de notre considération distinguée.

Pour la CLCV du Finistère,

Claude MARTEL,
coprésident

La CLCV du Finistère édite une plaquette sur la qualité de l'eau du robinet.

Cliquez ici pour télécharger cette plaquette.



La CLCV du Finistère porte plainte

pour pollution de la plage du Ris à Douarnenez

 

La plage du Ris à Douarnenez est contaminée par des matières fécales déversées par la rivière et provenant notamment de déjections bovines. L’Agence régionale de santé estimant la qualité sanitaire de la plage insuffisante, le préfet du Finistère a pris un arrêté interdisant les baignades pendant toute l’année 2019.


La CLCV, association agréée pour la défense des consommateurs, estime que cette situation inadmissible entraîne un préjudice pour les nombreux usagers, habitants ou touristes qui ne pourront profiter d’un site emblématique (baignade, pêche, surf, etc).

C’est pourquoi elle a déposé plainte contre X auprès du procureur de la République.

Cliquer pour voir :