Chaloupe

 

La CLCV appelle tous les locataires HLM à voter fin novembre

Tous les locataires HLM sont appelés à voter pour élire leurs représentants aux Conseils d’administration des organismes HLM entre le 15 novembre et le 15 décembre 2022. Ces élections officielles qui ont lieu tous les 4 ans sont très importantes, car les élus voteront sur toutes les questions qui concernent les locataires : les loyers, les charges, l’entretien, les programmes de réhabilitation et de rénovation thermique, les constructions neuves, la rénovation urbaine, le cadre de vie, les attributions de logements, la mixité sociale, etc.

Sur le Finistère où 50 000 logements sont concernés, la CLCV sera représentée au total par 35 candidats locataires. Elle a déposé des listes complètes (alternant femmes/hommes selon la loi électorale) à

  • Finistère Habitat, (11 000 logements, 8 candidats locataires),
  • Armorique Habitat, (6 600 logements, 6 candidats locataires), 
  • Brest Métropole Habitat, (17 000 logements, 8 candidats locataires), 
  • l’OPAC de Quimper Cornouaille, (9 000 logements, 10 candidats locataires),
  • Douarnenez Habitat, (1 600 logements, 3 candidats locataires).

Enfin, au niveau régional, la CLCV présentera aussi des listes à Aiguillon Construction (15 600 logements) et Espacil (15 500).

Dans le contexte dramatique de crise énergétique et alimentaire, pour faire à des factures de chauffage qui n’arrêtent pas d’augmenter, les représentants des locataires CLCV demandent, en Conseil d’administration des organismes HLM, la rénovation thermique des logements sans surcoût pour les locataires, le gel des loyers et des charges, la réalisation des réhabilitations, et bien sûr la construction de plus de logements neufs (à loyer abordable).

 

Il est important de voter car chaque voix de locataire renforce la légitimité des

 

représentants des locataires.

 

Pour tout renseignement et découvrir les listes de chaque organisme, appeler la CLCV
au 02 98 95 34 41 ou voir le site : clcv-finistere.fr

Devenez bénévole de la CLCV, comme les 30 bénévoles
qui nous ont rejoints

La CLCV recherche des bénévoles. Le bénévolat, c’est la base de la vie associative !


Près de 30 bénévoles ont frappé aux portes de la CLCV depuis 2 ans pour tenir des permanences consommation, pour travailler sur la copropriété, etc. D’autres nous rejoindront prochainement à l’occasion des élections HLM qui se dérouleront à l’automne. Aujourd’hui, la CLCV du Finistère, c’est plus de 100 bénévoles sur les différents groupes du département. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour les rejoindre. Nous vous accueillerons et vous formerons dans une ambiance conviviale.

Elections HLM et écogestes à l’assemblée générale

 

Le 12 mai 2022, l'assemblée générale de la CLCV du Finistère a été l’occasion de faire un bilan de l’activité passée : 918 adhésions en légère baisse compte tenu du Covid, 1 953 h de permanences, 2 207 personnes reçues physiquement et 1 111 dossiers traités ou renseignements donnés dans les 16 permanences (56 % pour des problèmes de consommation et 44 % pour des problèmes de logement dont 86 dossiers copropriété). A noter une forte activité sur le logement indécent en partenariat avec la CAF, le Conseil départemental et la Fondation Abbé Pierre : 45 situations suivies.
Dans le domaine du logement social, les élus CLCV siégeant dans les différents organismes ont participé à 170 réunions (conseils d’administration, conseils de concertation locative, commissions d’attribution de logement...) et ont suivi les réhabilitations engagées par les bailleurs sociaux.
Dans le secteur de l’environnement, outre la participation à de nombreuses commissions pour représenter les usagers (CODERST, comités de suivi de site, SAGE, CLE...), la CLCV a animé de nombreux ateliers ou stands à destination du grand public : stop aux toxiques, alimentation, consultation publique sur l’eau...
En 2022, la CLCV se mobilise pour les élections HLM qui se dérouleront en fin d'année en France et concernent près de 50 000 logements en Finistère. Elle a pour objectif de présenter des listes dans tous les organismes du département. Les  locataires qui souhaiteraient se porter candidats peuvent prendre contact avec la CLCV au 02 98 95 34 41.
En raison de la précarité énergétique, du dérèglement climatique, de la hausse du coût de l’énergie et des produits alimentaires, la CLCV se mobilisera aussi sur les écogestes (bouger durable, manger durable, s’habiller durable, se loger durable) et sur le logement indécent.

La CLCV réunit ses commissions départementales

 

Une trentaine de personnes ont participé aux commissions départementales logement et consommation-environnement de la CLCV qui se sont réunies le 23 septembre à Châteaulin. Les débats ont porté notamment sur la loi Climat et résilience qui couvre tous les domaines de la vie quotidienne, de la consommation au logement en passant par le transport.
Si cette loi apporte des mesures positives pour le climat, elle ne satisfait pas la CLCV sur plusieurs points :
  - les passoires thermiques (classées G) seront interdites dès 2025 à la location, mais les aides à la rénovation thermique (maprimrenov) seront-elles à la hauteur ?
  - concernant les cantines scolaires, celles-ci devront proposer un menu végétarien au moins une fois par semaine, alors que la CLCV demandait, en raison de l’évolution des habitudes alimentaires, le choix d’un menu végétarien quotidien dans tous les services de restauration collective, y compris la restauration scolaire ;
  - la loi est restée limitée dans l’interdiction des vols domestiques lorsqu’une alternative en train existe en moins de 2 h 30.

Les commissions ont débattu également de la hausse des prix qui inquiète les consommateurs, et notamment de la hausse vertigineuse des prix du gaz et de l’électricité. Les pouvoirs publics ont annoncé qu’une somme de 100 € sera versée à quelque 6 millions de ménages pour les aider à régler leur facture énergétique. Cette mesure va dans le bon sens, mais il n’est pas sûr qu’elle permette aux ménages les plus modestes de supporter les hausses de l’énergie. Pour répondre au fort questionnement sur la fin du marché réglementé du gaz, la CLCV va distribuer dans le Finistère un document listant tous les conseils et points de vigilance face au démarchage agressif de certains opérateurs et rappelant qu’il n’y a aujourd’hui aucune urgence à changer d’opérateur.
Enfin, compte tenu de la hausse générale des prix et donc de la baisse du pouvoir d’achat, les élus HLM de la CLCV demanderont de nouveau le gel des loyers pour l’année 2022.